La voiture électrique solaire

Si la voiture électrique est de plus en plus répandue, par contre les bornes de rechargement manquent. SonoMotors, une jeune start-up allemande, a imaginé une voiture qui se recharge d’elle-même, permettant d’effectuer de courts trajets en autonomie : 30 km pour 5 heures d’exposition à la lumière. Durant la journée, même par temps nuageux, la voiture appelée Sion se recharge seule.
Équipée de panneaux solaires en polycarbonate qui recouvrent l’ensemble de sa carrosserie, elle résiste aux impacts et à la mauvaise météo. Sion peut accueillir jusqu’à six personnes, trois à l’avant et trois à l’arrière. Outre cette innovation, la première du genre, la voiture peut se charger tout à fait classiquement, grâce à une prise. Lorsque sa batterie est pleine, son autonomie est de 120 kilomètres, avec une vitesse maximum de 140 km/h. Pour l’instant au stade de prototype, Sion sera proposée en deux versions : l’ »Urban », et l’ »Extender », avec sa batterie plus puissante pour 250 kilomètres. Il faudra compter 12 000 euros pour la version urbaine, et 16 000 pour l’ »Extender ». Et les concepteurs annoncent des frais minimes d’entretien : comme pour le FairPhone dans le domaine de la téléphonie, le manuel de réparation accompagné de tutoriels vidéo est en ligne et entièrement libre de droits pour la réparer soi-même.

SonoMotors propose une autre innovation écologique : l’air de l’habitacle est filtré grâce à une mousse naturelle, qui régule automatiquement l’humidité en se nourrissant de l’eau contenue dans l’air ambiant, et réduit, en prime, le bruit extérieur. 
La petite voiture pourrait entrer en production dès 2018 si l’objectif de socio-financement est atteint. SonoMotors a néanmoins un concurrent : l’entreprise chinoise Hanergy, qui a présenté cette année quatre modèles de véhicules électriques avec films solaires intégrés, commercialisables d’ici trois ans.

Auteur de l’article : yogamond

Laisser un commentaire