Enseigner le yoga aux enfants

————-2ème partie————-

Une séance de yoga avec de petits enfants ou des adolescents ne peut en aucun cas ressembler à une séance avec des adultes. En effet, face à un public d’enfants, aucun outil “prêt à l’emploi” ne pourra totalement aider. Le professeur de yoga pour enfants doit renouveler constamment son approche, son enseignement devra être réactif, flexible, évolutif, il doit s’adapter presque en temps réel. Témoignages et conseils de professeurs.

Yoga et enfant vont bien ensemble
Puisque le Yoga signifie l’union de l’esprit (pensées et émotions) et du corps, il permettra à l’enfant relativement à :
son corps
de se déplacer plus librement et plus facilement
de mieux respirer
d’apporter la tranquillité ou l’énergie au corps.
de se sentir plus détendu.
d’écouter notre corps en modifiant ou en changeant de postures.
de contribuer à un bon sommeil.
son esprit
de se sentir plus concentré et motivé
d’écouter avec attention et de prendre de bonnes décisions.
d’être plus conscients de la nécessité d’un équilibre dans la vie.
de prendre soin de soi-même.

Les sons sont un outil indispensable à une classe de yoga pour enfants, surtout pour les plus petits.

3-4 ans
Nous sommes fous, chaotiques et bruyants
Sur son blogue du Hunffington Post, Olga Mecking raconte avec humour : « Je pensais que le yoga serait un excellent moyen de communiquer avec mes enfants en plus de me mettre en forme. J’ai trouvé beaucoup d’applications sur iPad, et nous avons commencé, mais cela ne fonctionnait pas exactement comme je l’avais pensé.
Si quelqu’un s’attend à nous voir respirer profondément dans un grand silence ou à exécuter les postures avec grâce et concentration … eh bien, il sera déçu. Non, une séance de yoga avec deux petits enfants (et parfois un bébé) ne peut en aucun cas ressembler à une séance avec des adultes.
Dans la posture du chien tête en bas, imaginez que vous souhaitiez descendre au sol, mais votre enfant vient de décider de ramper sous votre corps, vous ne pouvez plus descendre !
Vous essayez d’expliquer les techniques de respiration, mais les enfants ne se concentrent pas, trop occupés qu’ils sont à jouer. Vous ne pouvez pas finir la plupart des postures, car ils commencent à faire leurs puzzles.
Parfois, je me demande même comment j’ai pu avoir une telle idée. Mais j’ai finalement réalisé : après tout, ils ne sont que des enfants!
Mon plus vieux n’a même pas 4 ans, et j’espère qu’il se concentre profondément ! Mon deuxième n’a que 2 ans, vient tout juste d’apprendre à marcher, et moi je veux qu’il tienne une posture d’équilibre ! Il a vraiment fallu que je laisse tomber toutes mes attentes, et enfin nous avons pu commencer à avoir du plaisir.
Nous voilà maintenant roulant sur le sol en riant. Nous nous couchons sur le sol, tous les trois ensemble (mon bébé se couche sur mon ventre), et nous nous tenons la main en riant. Je ne me préoccupe plus de savoir si la posture est parfaite ou si elle dure assez longtemps. Au lieu de cela, je me concentre sur l’amusement, comme rugir comme un lion, faire le son “ssss” comme un serpent, et étirer nos cous comme une girafe.
Et, peu à peu, mon enfant qui a 3 ans commence à faire de plus en plus d’exercices. Au fond c’est un peu comme apprendre une chanson. Non ne sommes pas des yogis parfaitement calmes et je ne trouverais pas là de grande concentration, ni de grands moments de méditation. Mais au lieu de cela, nous sommes fous, chaotiques et bruyants, et je ne changerais cela pour rien au monde et j’en deviens une maman plus drôle et plus calme.

« Laissez les enfants co-créer la classe avec vous. Donnez-leur le choix. » Gopala

6 ans
Yoga zombie
Rowan Lomme, professeur de yoga pour enfants, explique comment rendre le yoga suffisamment intéressant pour des garçons de 6 ans. « Le yoga est un jeu, dit-il. Beaucoup de gens pourraient penser qu’une heure de yoga stricte sans distraction serait impossible pour un garçon de 6 ans. Et justement tout est là, c’est tout l’art du yoga, l’adaptation à l’individu et à ses besoins.
J’ai appris à adapter mon yoga à un petit garçon de 6 ans en utilisant son langage de « zombie ». Ainsi, la posture de danseur (Natarajasana) est devenue l’Avion-zombie. Le Triangle (utthita trikonasana parivrtti) est devenu le meurtre-du-zombie.
J’ai enseigné aux enfants de tous âges, de 3 ans jusqu’aux adolescents, et ces enfants veulent naturellement ce que le yoga offre: un sentiment de clarté et de paix.
Certaines postures sont suffisamment difficiles en elles-mêmes pour intéresser l’enfant, comme par exemple, le poirier.
L’art de l’adaptation d’une pratique à l’individu et à ses besoins (les enfants changeant extrêmement rapidement) oblige le professeur de yoga à renouveler constamment son approche, son enseignement doit être réactif, flexible, évolutif, il doit s’adapter presque en temps réel.

« Nous voulons que nos enfants soient eux-mêmes plutôt qu’une copie de nous-mêmes. » Gopala

Selon l’âge
De 3 à 7 ans
Pour les jeunes enfants d’environ 3 à 7 ans, chaque séance s’articule autour d’un thème, et généralement l’instructeur leur raconte une histoire qui va maintenir leur intérêt et donc leur attention. Pour les enfants d’âge préscolaire, l’histoire doit être la plus simple et brève possible. Les enfants découvrent aussi des musiques douces qui vont les aider à bien respirer. Souvent on leur demandera d’imiter les animaux ou des éléments de la nature. L’enfant va entrer dans la vie de la posture, se sentir un cobra, une vache ou un chat. À cette étape, l’accent doit être mis davantage sur les jeux de rôle plutôt que sur les postures. Les sons sont un outil indispensable à une classe de yoga pour enfants tout particulièrement pour les plus petits. Ils doivent avoir du plaisir tout en interagissant ensemble. Parfois des dessins ou du coloriage de mandalas leur seront proposés pour s’apaiser. Chaque séance se termine par une histoire relaxante, une invitation à la détente.

L’enfant va entrer dans la vie de la posture, se sentir un cobra, une vache ou un chat.

De 8 à 12 ans
Aujourd’hui, les enfants et les préadolescents sont soumis à des stress grandissants. Pour les enfants de 8 à 12 ans, les instructeurs peuvent encore utiliser des histoires et des musiques de façon dynamique, dans un cadre encourageant l’expression, la créativité, la détente et la confiance en soi. À cet âge, leur temps de concentration est un peu plus grand et les histoires plus élaborées. Il faut aussi les faire davantage participer en posant des questions. Ils vont commencer à prendre conscience qu’ils découvrent et apprennent à intégrer des outils pour gérer le stress de leur vie quotidienne, mieux appréhender la période de leurs examens… toujours dans une ambiance ludique et créative où chacun évolue à son rythme.

« Nous leur disons que la réussite dans la vie est tout simplement d’être heureux! » Gopala

Les enfants sont le changement
Gopala Amir Yaffe est un yogi qui voyage autour du monde avec sa famille pour diffuser le message du yoga à travers des formations d’enseignants. Il relate à diaforlife « J’ai commencé à enseigner le yoga aux enfants avant même que je l’enseigne aux adultes. En 2007, j’ai perdu une petite fille à 5 mois in utero. Ce fut une expérience difficile et transformatrice pour moi et c’est à ce moment que j’ai décidé de consacrer tout mon être au yoga pour enfants. Les enfants sont un signe de paix et d’espérance, mais aussi un signe de changement et nous avons tous besoin de paix, d’espoir et de changements. »

Gopala a été moine pendant 10 ans dans un ashram (camp de yoga) et pour lui «  être moine, c’est lâcher vos désirs et les passions individuelles … mais ce qui arrive à la plupart des gens qui vivent dans les ashrams est qu’ils perdent la passion pour la vie elle-même et deviennent morts à l’intérieur. Être altruiste c’est bien, mais être fermé et sans vie ça ce ne va pas du tout. »
« Actuellement, nous vivons presque tous nos vies simplement en mode survie… où est la prospérité ? Demande-t-il, tout est une question de liberté! Que voulez-vous de vous-même, de la vie ? Êtes-vous assez courageux pour y aller et le faire, ou êtes-vous bloqué parce que vous et d’autres croyez que vous ne pouvez pas le faire ? »

Concernant l’enfance, il ne mâche pas ses mots : « Nous passons la plupart de notre petite enfance et notre jeunesse à apprendre, mais il y a beaucoup de leçons de vie importantes que l’école ne nous enseigne pas. Dans le système de l’enseignement ordinaire, nous recevons rarement des outils qui nous aideront à être plus heureux ou à devenir une personne plus saine; nous ne savons pas comment libérer les tensions, comment se concentrer et, en fait, nous n’avons même pas appris à étudier.
Le Yoga des enfants enseigne à être libre, explorer son corps, mais la partie la plus importante pour moi dans une classe de yoga pour enfants est l’aspect social, l’aspect relation humaine. »

Comme la majorité des professeurs de yoga, il rappelle que « si vous attendez que les enfants accomplissent parfaitement les postures dès le début, vous allez être très déçu. À la place, explorer des façons différentes et créatives pour faire et tenir les postures, voilà le processus d’apprentissage. S’octroyer un espace pour être créatif, inventer de nouvelles choses, plonger dans votre imagination, jouer et même être un peu sauvage, voilà ce qui est important pour l’évolution d’un enfant plutôt que de vouloir le faire méditer. Permettre une telle liberté dans sa classe peut être inconfortable pour certains adultes, mais lâcher son instinct de vouloir contrôler le comportement des enfants qu’ils fassent exactement ce que nous disons tout le temps permet aux enfants de trouver la liberté dont ils ont besoin pour découvrir qui ils sont. Laisser les enfants co-créer la classe avec vous, affirme-t-il ».

Lui-même a quatre petits yogis à la maison qui aiment tous le yoga, qui apprécient chacun différents aspects du yoga. « L’un d’entre eux aime la méditation guidée avec les visualisations, indique-t-il, un autre plus sensuel adore les massages, mais nous aimons tous nous réunir et jouer à faire des acrobaties. Le yoga nous rassemble et nous voulons que nos enfants soient eux-mêmes plutôt qu’une copie de nous-mêmes. Nous leur disons que la réussite dans la vie est tout simplement d’être heureux! Je pense que le plus grand problème avec le système scolaire ordinaire est qu’à la fin de la journée, les enfants n’ont pas assez de temps pour jouer et être des enfants. Tout ce stress, toutes ces attentes… »
Après ces années d’expérience à enseigner aux enfants, Gopala conclut que « les enfants n’apprennent pas à partir de ce qu’on leur dit … ils apprennent de leurs propres expériences. Et le plus important est de leur apprendre à se lever quand ils tombent, plutôt que de les empêcher de tomber. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas ce que vous apprenez qui est important, mais apprendre à apprendre et voir que l’apprentissage peut être amusant. »

«  Le plus important est de leur apprendre à se lever quand ils tombent, plutôt que de les empêcher de tomber. De plus les enfants ne savent pas comment se libérer des tensions, comment se concentrer et, en fait, ils n’ont même pas appris à étudier. » Gopala

Se former au yoga pour enfants :
Yoga pour les tout-petits, pour les enfants et les adolescents

Accueil


Formation VIVRE LE YOGA AVEC LES ENFANTS
Www.padma-yoga.org
Formation au yoga pour les enfants et les jeunes
http://www.yogapourtous.ca

souces : L’Obs, yogajournal, Huffington, rye-yoga.fr, parents.com, pbs.org, comprendrechoisir.com, yoga.lovetoknow.com, NHS magazine, thebabyyogacompagny.com, diaforlife.com

Post Author: yogamond

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *