monastere augustine yoga meditation

Monastère des Augustines, zen, calme

Le Monastère des Augustines de Québec reconverti en complexe d’hébergement santé, a été élu « meilleure expérience touristique de ressourcement au monde » par le National Geographic Traveler. Chambres rustiques et confortables, sans télé ni réveille-matin, tout est prévu pour se déposer et oublier l’agitation du cœur de Québec. Chaque jour, des activités de ressourcement sont proposées en plus des ateliers axés sur le bien-être. Entrez dans un autre temps pour cueillir le silence.

monastere augustine yoga meditation
monastere augustine yoga meditation

Prendre soin des corps et des âmes, comme l’ont fait pendant près de 400 ans les Augustines du Québec. Le plus vieux monastère-hôpital du Canada et des États-Unis fondé en 1695 sert d’écrin à cet hôtel pas comme les autres. Il y a quelques décennies à peine, plus de 200 religieuses de la congrégation des Augustines veillaient sur les souffrants de l’Hôtel-Dieu de Québec.

Aujourd’hui, les Augustines ne sont plus que 12 et, en 2013, elles ont décidé de céder leur monastère pour qu’il soit reconverti non pas en copropriétés, mais en hôtel où la santé et le bien-être des clients sont mis à l’avant-plan. Ici, la trace d’un boulet de canon encastré dans une poutre de 1759. Là, un escalier penché.

monastere augustine yoga meditation
monastere augustine yoga meditation

Après 2 ans de travaux et 42 millions de dollars, le monastère est entré dans le 21e siècle. Les anciennes cellules des religieuses ont été transformées en chambres sobres, mais confortables. Des chambres plus contemporaines, avec salles de bains privées, ont été ajoutées, toutes dépourvues de ce qui pourrait nuire au ressourcement: pas de téléviseur, pas de téléphone, pas de radio-réveil. On invite même ceux qui le souhaitent à laisser leur cellulaire à la réception. « Nous poursuivons la mission des Augustines en offrant une approche de santé globale à nos clients, explique la directrice générale au journal La Presse, Isabelle Dansereau. Nous leur donnons des outils pour retrouver l’équilibre dans leur santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle. » Ainsi, plusieurs activités sont offertes pendant la journée, et ce, tous les jours de la semaine: yoga, méditation, atelier de créativité et soins spécialisés – massothérapie, consultations en alimentation….

Le matin, le petit déjeuner s’y prend en silence, comme les religieuses l’ont toujours fait, et tous les profits sont réinvestis dans le volet social de l’organisation, qui offre notamment du répit aux proches aidants.

Un musée consacré à la congrégation des Augustines jouxte le hall d’accueil.

monastere augustine yoga meditation
monastere augustine yoga meditation

Série Détente

Tous les jours 17h30 – 18h30

Favoriser le retour vers soi

La série Détente du programme quotidien propose des activités favorisant le retour vers soi et le calme intérieur. La fin de la journée est un moment propice pour se ressourcer et régénérer en douceur le corps et l’esprit.

Durant la période hivernale, une clé de casier vous sera remise à votre arrivée à l’accueil. Merci d’apporter une paire de souliers ou sandales d’intérieur afin de nous aider à préserver les lieux patrimoniaux.

Activités du lundi au dimanche :

Qi Gong – Lundi

Yoga / Pilates – Mardi

Tai chi (ou Tai Ji Quan) – Mercredi

Yoga restaurateur – Jeudi

Sérénité – Vendredi

Détente suprême – Samedi & Dimanche

Un monastère pas austère

Augustes projets s’inscrivant dans les problématiques actuelles de santé, le Monastère des Augustines vient de signer une entente avec l’Université Laval pour un projet-pilote de recherche qui portera sur l’épuisement (personnel ou professionnel, c’est la même chose). « L’individu en déséquilibre contamine son entourage, son environnement. Il n’y a pas que l’environnement qui influence l’individu », note la directrice générale, Isabelle Duchesneau.

Le Devoir a demandé à l’économiste Jean-Martin Aussant, directeur du Chantier de l’économie sociale, son avis sur le Monastère des Augustines : « C’est mon hôtel préféré dans le monde entier (et j’en ai fait un paquet, de tous les types, dans une bonne quarantaine de pays). » On peut même aller cueillir le silence dans la chapelle.

Sources : Ledevoir, lapresse.ca

Auteur de l’article : yogamond

Laisser un commentaire