Ayur-cuisine, de mars à mai

Rédigé par | Ayurveda, Recettes, Santé

Par Marianne Durand

Mars
L’alternance de la chaleur nouvellement arrivée et des grands froids presque derrière nous congestionnent le système respiratoire. Un après-midi chaud suivi d’une soirée fraîche nous donnent en quelques heures mal à la gorge et font couler notre nez. Notre corps n’est pas encore prêt pour les températures plus chaudes, il s’est adapté au froid et il lui faudra quelques semaines pour s’adapter aux chaleurs.

On sort de l’hibernation, de la sédentarisation, notre corps nous demande de sortir, de bouger, c’est l’appel de la nature, de l’extérieur. C’est le dégel intérieur et extérieur. La neige et la glace fondent ensemble et nous nous découvrons peu à peu.

Comment se fait-il que l’on soit enrhumé au printemps ?
L’automne et le printemps sont les saisons du rhume. Mais on ne peut mettre entièrement le blâme sur la température. Contrairement aux idées reçues, le rhume n’est pas une conséquence directe du mauvais temps ou des changements de température incessants. Si le froid agresse l’organisme, c’est en l’obligeant à fonctionner à plein régime afin de maintenir la température corporelle à 37°C que ce dernier fatigue et rend vulnérable aux virus.

Même si le froid est suspecté d’irriter la muqueuse nasale et donc de faciliter le travail du virus, ce sont plutôt nos comportements qui en sont responsables. On rentre en métro, on déjeune dans des lieux surpeuplés, s’exposant ainsi beaucoup plus aux virus.

Toute cette promiscuité typique de la période hivernale facilite grandement la transmission des virus du rhume.

L’air sec de l’hiver constitue également un milieu de croissance privilégié pour le virus du rhume qui évolue mieux dans un milieu sec. De plus, le froid assèche les muqueuses nasales, ce qui rend les sinus plus vulnérables aux infections virales. On a davantage tendance à avoir un écoulement nasal par temps froid, ce qui augmente encore la diffusion du virus. Les Rhinovirus sont au nombre de 100 à 200 et, contrairement aux bactéries, ils n’ont aucun système de défense contre les rayons ultra-violets du soleil, mais ils peuvent tout à fait supporter des températures basses.

En hiver, les rayons UV sont en moindre quantité par rapport au printemps et à l’été contribuant à la transmission des virus.

Au sens large, le rhume est une infection du pharynx.

Les bactéries ne sont pas responsables de rhino-pharyngites, par contre elles peuvent être à l’origine de surinfections (quand il y a déjà infection par un virus).

Le céleri, les asperges, la coriandre, le cumin, le maïs, les radis et d’autres diurétiques aideront à drainer ces liquides en excès.

Avril
En avril, le soleil est de plus en plus haut, la lumière augmente et le vert réapparaît. La sève monte et dégouline des érables à notre plus grand bonheur, on a plus d’entrain, c’est la fièvre du printemps! La menthe, les oignons et l’ail faciliteront le flux sanguin.

Mai
En mai, la chaleur commence à devenir plus intense, et le froid est définitivement écarté. L’organisme commence à bien s’acclimater aux chaleurs; après avoir été ébranlé par les brusques changements de température, le revoilà à nouveau en harmonie avec la saison présente.

Régime approprié au printemps
En règle générale, préférez un régime de type Kapha. Continuez et baissez doucement votre consommation de gingembre et de curcuma pour activer le feu digestif. Le pissenlit amer et la roquette aideront à métaboliser les graisses. Comme à l’ordinaire, évitez les aliments sautés ou gras, sucrés, la viande rouge et les produits laitiers.

En forme au printemps
Quand les jours commencent à rallonger et que les premiers
signes du printemps apparaissent, alors commence la saison Kapha. Tout le Kapha qui s’est accumulé dans le corps commence à se liquéfier en raison du réchauffement extérieur. Il se propage dans l’organisme, dérange l’agni (le feu digestif) et peut conduire à différentes maladies, comme la grippe ou des problèmes des voies respiratoires.


Pour éviter ces désagréments, il est recommandé par l’Ayurveda Maharishi de réduire le Kapha dès la fin de l’hiver.

Routine du matin
Commencez la journée par un massage de tout le corps
avant la douche. Cela réveille et active la circulation et le métabolisme en plus de décoller doucement les toxines fixées dans les tissus. Pour éliminer
le Kapha, faire un massage à sec avec des gants de soie. 
On peut aussi se masser avec de l’huile de sésame. Il est aussi bon de se nettoyer la langue avec un gratte-langue afin d’éliminer les dépôts de la nuit. Ensuite, insérez 1 à 2 gouttes d’huile de sésame dans chaque narine. Grâce à ces mesures, on hydrate les muqueuses fragilisées par l’air sec, ainsi on élimine le Kapha.

Conseils d’alimentation
Au printemps, il est important de manger léger pour renforcer la force de digestion. Le matin, quand la digestion est encore faible, un repas lourd surchargerait le corps. Le déjeuner sera donc léger. Avant le repas de midi, buvez de l’eau chaude avec du gingembre et du citron. La force de digestion peut être renforcée en buvant durant la journée de l’eau chaude au gingembre. Comme le recommande l’Ayurvéda le repas du soir ne devrait pas être trop tardif et comprendra des aliments chauds et faciles à digérer (soupe de légume ou de riz).

Activités
Il est important de faire des mouvements réguliers et légers au
printemps, comme le vélo ou le jogging. La règle ayurvédique est de ne pas dépasser 50 % de ses capacités. 
Une bonne promenade à un rythme soutenu ou un doux jogging est aussi excellent. Il est recommandé de se couvrir la tête et de porter une écharpe.

Quelques conseils généraux
On ne devrait manger que si l’on a vraiment faim. Supprimez
les collations. Calmez les petites faims avec des jus de fruit. Épicez vos repas avec du gingembre et
du poivre pour stimuler l’excrétion des sucs digestifs.
Diminuez : les boissons et aliments froids, la friture, les graisses,
les crudités, le fromage, le fromage blanc, les bananes.

Privilégiez : le riz basmati, les légumes, les soupes, les salades vertes, les lentilles Mung, les fruits légers.

Pour le mental
Écoutez de la musique relaxante, pratiquez un yoga doux et méditez régulièrement.

Pâtes de printemps pour Kapha
4 portions

Ingrédients :
250 g – fettucine ou linguines séchés ou frais
2 tasses (240 g) – pois mange-tout, coupés en 3
1/3 tasse (80 ml) – huile de tournesol
Pincée de Hing (en option)
2 1/2 tasses (375 g) – asperges, parées et coupées en 2 pouces (5 cm)
4 tasses (350 g) de roquette hachée grossièrement
Sel, poivre noir

Faire cuire les pâtes jusqu’à ce qu’elles soient al dente. Égouttez-les et mettez de côté. Chauffer l’huile dans un grand wok ou une poêle. Ajouter les légumes. Saupoudrer de sel et poivre au goût, couvrir et laisser cuire pendant 3 à 5 minutes en remuant. Mélanger avec les pâtes. Rectifier l’assaisonnement au goût. Servir avec des salades.

Riz aux fèves fava
Ingrédients pour 4 personnes
2 lb fèves fava
2 artichauts
2 gousses d’ail
2 cuillères à soupe d’huile de tournesol
le jus d’un demi-citron
1 c. de sucre brut
2 tasses de riz basmati
1 gros bouquet d’aneth
½ citron
sel au goût

Enlevez la peau des haricots. Dans une casserole, ajoutez suffisamment d’eau pour les couvrir, ajoutez un peu de sel et faites cuire jusqu’à ce qu’ils soient ni trop durs, ni farineux et ni trop mous, al dente. À ce stade, vous pouvez enlever la seconde couche de fèves; ainsi les grains ne seront pas trop fibreux, mais si vous avez l’estomac solide, vous pouvez les garder. Gardez les feuilles et les cheveux des artichauts. (Vous pouvez faire cuire et manger les feuilles à un autre moment.) Coupez les cœurs d’artichauts en morceaux et saupoudrez de jus de citron pour les empêcher de brunir.

Portez-les à ébullition dans un peu d’eau salée et faites cuire pendant 10 minutes. Débarrassez-vous de l’eau restante. Hachez l’ail et faites-le frire dans l’huile.

Dès qu’il commence à brunir, ajoutez le jus de citron et le sucre, remuez et ajoutez les haricots et les cœurs d’artichauts. Faites cuire le tout pendant une minute ou deux. En parallèle, portez le riz à ébullition dans 3 tasses d’eau et une cuillère à café de sel, et faites cuire pendant 10 minutes à feu réduit. Hachez l’aneth et ajoutez-le au riz, puis tournez le riz et enlevez l’eau restante. À ce stade le riz n’est pas complètement cuit, ajoutez-le à la marmite de fèves et artichauts, couvrez et laissez cuire à feu très doux pendant 20 min. jusqu’à ce que le riz soit prêt. Servir chaud.

Soutenir
Au printemps après chaque repas, il est bon d’utiliser des remèdes à base de plantes pour aider à digérer. Nous vous suggérons Trikatu, Triphala et le jus d’aloe vera.
Triphala est la formule ayurvédique la plus célèbre. C’est un mélange de trois fruits (Amla, Haritaki et Bibhitaki) utilisé pour nettoyer l’ensemble du système et réguler le système digestif. L’Amla est l’une des plantes les plus riches en vitamine C, elle régule le foie. Haritaki signifie littéralement « Décapant de la maladie ». Il tonifie les muscles intestinaux. Bihitaki aide à maintenir les membranes muqueuses. saines.

Trikatu signifie « trois » piquants, il est fabriqué à partir de gingembre et de poivre noir et long. Traditionnellement utilisé pour des problèmes pulmonaires et nasaux, Trikatu est également employé dans un régime de perte de poids pour activer le métabolisme, digérer les graisses (et le cholestérol LDL) et l’« ama » (matière non digérée).
Posologie pour la détoxication : ½ cuillère à café après le brunch et le dîner pour faciliter la digestion et digérer ama. Ne pas utiliser en cas d’hyperacidité, d’ulcères, ou de Pitta aggravé (chaleur) et pendant la grossesse.

Le jus d’aloe vera est un complément alimentaire à base de gel pur sans conservateurs de synthèse. L’aloe vera est une plante refroidissante et nourrissante reconnue pour maintenir une peau saine et une digestion équilibrée. Son jus calme l’inflammation, tout en soutenant la détoxication du foie en douceur.
Posologie pour la détoxication : 1-2 cuillères à soupe chaque matin dans un estomac vide. Ne pas utiliser pendant la grossesse.
Sources : ayurvedicyogi.com, niagaraayurveda.com, joyfulbelly.com, marinayurveda.com

Dernière modification: septembre 17, 2019

X
- Entrez votre position -
- or -