Kofucha

Rédigé par | Ayurveda, Nouvelles, Recettes

Non ce n’est pas du kombucha au café.

À 60 ans, Dominique Bouchard a trouvé sur Internet une recette de thé fermenté à base de racine de pissenlit. De sa ferme biologique située dans Charlevoix, elle prépare annuellement déjà 50 000 bouteilles de kombucha traditionnel, mais souhaite en produire 50 000 de plus avec cette recette.
Son père a commencé à préparer des salades de pissenlits après avoir vu des Italiens en ramasser pour consommation. « Ce fut mon premier lien avec les plantes indigènes. »
Après avoir quitté Montréal pour fonder la Bioferme des Caps à Saint-Tite-des-Caps, Dominique a vite constaté qu’il fallait faire de la transformation pour survivre en agriculture. Elle s’est donc intéressée à trois méthodes de conservation ancestrale des plantes : la germination, la lactofermentation et la déshydratation ; et c’est avec le kombucha qu’elle a connu le succès. « Mes levures ont une très belle odeur. Et je pense que ça se sent dans mes boissons. » La sexagénaire en prépare notamment avec de la rose, mais elle poursuit ses tests pour trouver la recette parfaite pour incorporer le pissenlit, ce puissant tonique qui nettoie le sang ! www.biofermedescaps.com

radio-canada.ca

Dernière modification: octobre 26, 2018

Laisser un commentaire

X
- Entrez votre position -
- or -