Approche holistique du tennis

Rédigé par | Nouvelles, Yoga

Au début de l’année, le numéro un mondial de tennis Djokovic tweetait : « Trust me, doing #yoga pays off big time in every part of my life 🙂 »

Son « approche holistique du tennis et de la vie » inclut la méditation, le yoga, des horaires de sommeil stricts, un régime alimentaire et un entraînement intensif. Cette philosophie qui associe bien-être et pleine conscience est de plus en plus répandue chez les sportifs de haut niveau. Si un tel mode de vie explique que ce joueur de 27 ans, originaire de Belgrade, se soit hissé au sommet de son art, la personne qui lui a mis le pied à l’étrier est Jelena Gencic, qui a su développer les talents du jeune homme. Djokovic évoque l’influence de sa coach – « l’une de mes rencontres majeures »-. Mais Gencic était bien plus qu’un simple coach, « veillant à tous les aspects » de la vie « privée et professionnelle » du joueur, surveillant ses résultats scolaires, la musique qu’il écoute ou le nombre d’heures qu’il passe à dormir. Avant les tournois, Djokovic travaille sur sa respiration pour « être en phase avec ses pensées » et « rester calme ». Cette technique est, selon lui, essentielle à la préparation des athlètes avant la compétition, et notamment au tennis, parce qu’un joueur doit « gérer tout le stress et les attentes qui se sont portés sur lui. »
Célèbre pour sa capacité à frapper la balle avec assurance quel que soit le niveau de stress, Djokovic utilise sa respiration pour « atteindre le niveau maximum de contrôle de soi ». Il prend soin d’ajouter qu’il ne s’agit « que d’une technique parmi d’autres ».
« C’est difficile de généraliser ce qui fait la recette du succès », ajoute-t-il, « mais je crois qu’en ce qui concerne le milieu sportif, rien ne vaut l’approche holistique. Il ne faut pas oublier que c’est aussi la plus complexe, et il faut beaucoup de temps pour comprendre qui l’on est, quelle est notre personnalité, et sur quels aspects il faut encore travailler. » Et de conclure : « Cela permet non seulement d’être le meilleur athlète possible, mais aussi la meilleure personne possible. »
wallstreetjournal, huffingtonpost

Dernière modification: octobre 26, 2018

Laisser un commentaire

X
- Entrez votre position -
- or -