Arythmie cardiaque

Rédigé par | Nouvelles, Santé

De nombreux patients atteints d’arythmie cardiaque, plus précisément de fibrillation auriculaire paroxystique (FA) ne peuvent plus vivre une vie normale. Ils refusent les dîners avec des amis, les concerts et les voyages de peur d’un épisode de FA. Ces épisodes sont généralement accompagnés de douleurs thoraciques, de dyspnée et de vertiges.

Maria Wahlstrom de l’Université Sophiahemmet en Suède a mené une étude pour observer les effets du yoga sur cette maladie. L’étude a inclus 80 patients divisés en deux groupes, dont un qui pratiquait le yoga à raison d’une heure par semaine pendant 12 semaines à l’hôpital avec un instructeur expérimenté. Le programme de yoga incluait de légers mouvements, de la respiration profonde et de la méditation.
M. Wahlstrm a constaté à la fin « que les patients qui avaient pratiqué le yoga avaient une meilleure qualité de vie, et une fréquence cardiaque et une tension artérielle inférieures aux patients qui ne faisaient pas de yoga. La respiration profonde équilibre les systèmes nerveux parasympathique et sympathique, conduisant à une moindre variation de la fréquence cardiaque. »
Les patients atteints de FA sont très stressés, le yoga devrait donc leur être proposé comme thérapie complémentaire pour les aider à se détendre et ainsi réduire leurs visites à l’hôpital.

European Journal of Cardiovascular Nursing.

Dernière modification: octobre 26, 2018

Laisser un commentaire

X
- Entrez votre position -
- or -